Your browser is out-of-date and some of the website features may not work properly.

Update your browser to use this website in a safer, faster and easier way.

Update your browser

On siepomaga.pl we use cookies and similar technologies (own and from third parties) for the purpose of, among others, the website proper performance, traffic analysis, matching campaigns, or the Foundation website according to your preferences. Read more Detailed rules for the use of cookies and their types are described in our Privacy Policy .

You can define the preferences for storing and accessing cookies in your web browser settings at any time.

If you continue to use the siepomaga.pl portal (e.g. scroll the portal page, close messages, click on the elements located outside messages) without changing privacy-related browser settings, you automatically give us the consent to letting us and cooperating entities use cookies and similar technologies. You can withdraw your consent at any time by changing your browser settings.

Help for Radek!

Radosław Marański

Help for Radek!

198 984,11 zł ( 98.03% )
Still needed: 3 994,89 zł
Donated by 2672 people

Donate via text

to 72365
Text 0099291
2,46 zł gross cost (including VAT)
Donate via text now
Campaign goal:

Rehabilitation

Campaign organiser: Fundacja Siepomaga
Radosław Marański, 34 years
Warszawa, mazowieckie
Brain aneurysm
Starts at: 26 November 2020
Ends at: 09 January 2022

Campaign description

English:

26.08.2021: Radek’s fight continues!

Thanks to his titanic work and with the help of specialists, Radek advances every day with small heroic steps. Although he is still not fully conscious, we see more and more a smile on his face, especially when he sees his daughter Basia. He learned to eat with very little help, he looks at the pictures of his loved ones and carefully observes all the people and objects around him. We recognize more and more of Radek’s actions and behaviours before the illness, and we think behind all these advances are his emotions. 

Radosław Marański

They are small steps, but for us they are great victories. That’s why we decided to beat the iron while it’s hot and give Radek another chance by putting him in a specialized rehabilitation center in Otwock, near Warsaw. Apart from classical therapies, this center offers mainly intensive methods based on polysensory stimulation,  advanced senses activation or the contribution of very varied stimuli, with the help of the most advanced tools in the field. But the most important thing is that Radek would be very close to his family and friends, who miss him very much. 

Unfortunately, the monthly cost of this rehabilitation is about 25,000 zlotys, or 5,450€.

Time flies and Radek needs it badly, so I ask you to help him and support him as soon as possible. I am sure we will help, and each of you will be making a small contribution. May the force be with us! 

Justyna, his wife

____________

We just got back from vacation. It was a beautiful September, refreshed and happy with the time spent together, we made plans for the future, from time to time returning to our recent memories. The next day, Radek was working from home, and at one point he fell over. With that moment, our life turned into a nightmare that continues today...

The ambulance took my husband to the hospital very quickly. The next day he underwent surgery to clip in a brain aneurysm. After two weeks in hospital, he was being prepared to come home. I was so happy that Radek is coming back to us, to me and our 2.5-year-old daughter. I wanted to believe that the worst was behind us, but as it turned out later, it was not so.

Radosław Marański

Twenty minutes after trying to stand upright, he felt unwell and fell. Tests showed that the aneurysm was renewing. The next day, he underwent a second operation, and I was so afraid again, I was afraid that the holidays we had to spend were our last, beautiful, shared moments ...

Radek is in a coma, and every day I want to believe that that our old lives will come back. In order not to lose the chance, the husband must go to a professional center, where he will be taken care of by specialists and qualified rehabilitation. The cost of such a stay is huge for me, and without it there is no chance that he would regain, at least partially, efficiency. Please help me save him!

Justyna, Radek's wife

Radosław Marański

French:

26.08.2021: Le combat de Radek continue!

Grâce à un travail titanesque et avec l’aide de spécialistes, Radek avance chaque jour à petits pas héroïques. Bien qu’il ne soit toujours pas pleinement conscient, on voit de plus en plus souvent le sourire revenir sur son visage, surtout lorsqu’il voit sa fille Basia. Il a appris à manger avec très peu d’aide, il regarde les photos de ses proches et observe attentivement toutes les personnes et les objets autour de lui. Nous percevons de plus en plus de gestes et de comportements que Radek avait avant sa maladie, et nous pensons que derrière toutes ces avancées se trouvent les émotions qu’il porte au plus profond de lui-même.

Ce sont de petits pas, mais pour nous ce sont de grandes victoires. C’est pourquoi nous avons décidé de battre le fer tant qu’il est chaud, de donner une nouvelle chance à Radek et de le mettre dans un centre de rééducation spécialisé à Otwock, près de Varsovie. Hormis les thérapies classiques de rééducation, ce centre offre surtout des méthodes intensives basées sur la stimulation polysensorielle, l’activation poussée des sens ou encore l’apport de stimuli très varié, avec l’aide des outils les plus avancés dans le domaine. Mais le plus important c’est que Radek se rapprocherait beaucoup de sa famille et de ses amis, à qui il manque énormément.

Malheureusement, le coût mensuel de cette rééducation est d’environ 25000 zlotys, soit 5450€.

Le temps passe vite et Radek en a énormément besoin, alors je vous demande de l’aider et de le soutenir au plus vite. Je suis convaincue que nous l’aiderons, et chacun de vous apportera sa petite brique.

Que la force soit avec nous !

Justyna, son épouse

____________

Description de la cagnotte :

Octobre 2020

Radek est mon mari, le père de notre fille, qui a moins de trois ans, un homme merveilleux et bon. Un homme dont la vie tient désormais à un fil. C’était en septembre 2020. La veille, nous étions revenus de vacances, reposés et heureux du temps que nous avions passé ensemble. Le lendemain, Radek était en télétravail. À un moment donné, de manière complètement inattendue, il est tombé. A ce moment-là, nos vies se sont transformées en cauchemar qui dure jusqu’à aujourd’hui…

La voiture conduisit immédiatement mon mari à l’hôpital. Sur place, il s’est avéré que Radek avait une rupture d’anévrisme dont nous ignorions totalement l’existence. Nous n’avons pas du tout conscience qu’une bombe à retardement se trouvait dans sa tête, prête à exploser à tout moment. Radek n’a que 33 ans, il ne s’était jamais plaint d’un mal de tête plus poussé. Qui pouvait savoir que nous faisions face à une telle tragédie…

Le lendemain, Radek a subi une opération de cale de l’anévrisme cérébral. Après deux semaines de séjour à l’hôpital, il était prêt à revenir à la maison. J’étais tellement contente qu’il revienne vers nous, vers moi et vers notre Basia, qui demandait sans cesse comment se sentait son papa. Je voulais croire que le pire était derrière nous, mais malheureusement, le destin allait nous proposer quelque chose d’encore pire…

Le jour prévu de sa sortie de l’hôpital, les médecins ont tenté de remettre Radek sur pied. Malheureusement, après 20 minutes debout, il se sentit à nouveau très mal et chuta. La peur revint… un examen complémentaire montra que l’anévrisme avait repris. Le jour suivant, il subit une seconde opération, et je commençais de plus en plus à me déliter, en me disant que les vacances que nous venions de passer étaient nos derniers beaux moments...

Depuis l’opération, Radek est dans le coma, mais je veux croire chaque jour que notre ancienne vie va revenir. Pour que l’on mette toutes les chances de notre côté, mon mari doit se rendre dans un centre professionnel où des spécialistes qualifiés s’occuperont de lui. Le coût d’un tel séjour est énorme pour moi, mais sans ça, il n’y a aucune chance réelle qu’il retrouve, bien que partiellement, sa forme physique et mentale.

Radek a démontré tout au long de sa vie comment on pouvait voir le besoin dans la foule de personnes seules et dans le besoin. Il a toujours été le premier à aider les autres. Il était heureux à chaque instant avec notre fille. Il vivait pleinement sa vie entre sa maison, son travail, ses rêves et l’aide aux autres. Aujourd’hui, il a besoin de soins, car il fait face à une maladie grave qui nous prive tous de joie...

Radek a déjà lutté avec sa propre douleur, son sentiment d’impuissance et prouvé que sa force et sa volonté de lutter pour la vie peuvent soulever des montagnes. Maintenant, il doit rendre son destin aux mains des autres – thérapeutes, infirmières, médecins, psychologues, qui lui enseignent un retour progressif à la vie quotidienne.

Aidez-moi à sauver mon mari et le père de notre fille !

Justyna, son épouse

198 984,11 zł ( 98.03% )
Still needed: 3 994,89 zł
Donated by 2672 people

Donate via text

to 72365
Text 0099291
2,46 zł gross cost (including VAT)
Donate via text now

Help me promote this campaign

Baner na stronę

Follow important campaigns